Le Nepal


Infos utiles
Argent
Roupie népalaise
Décalage
été : +4h45

horaire
hiver : +5h45
Durée vol
9h
Langue
anglais,népalais
Vaccins
non
Visa
oui

Flux rss des articles



agence ebookersagence hotels.comagence look voyagesagence promovacances

histoire du nepal

Deux millénaires d’histoire

L’actuel Népal unifié par le roi Prithvi Narayan Shah a environ deux cent ans d’existence. Il a été pourtant habité depuis le néolithique par des populations asiatiques telles que les licchavi, kirata et Thakuri.De leur part, les Newars d’origine mongoloïde sont considérés comme étant les premiers habitants de la vallée de Katmandou. Le Népal a vu aussi naître en 560 AV.J.-C deux êtres exceptionnels : Sita et Bouddha. En 1200 est fondée la plus langue dynastie de l’histoire du pays « la dynastie Malla » qui a duré plus de cinq siècles. Au cours de cette époque, le Népal connait un essor économique et artistique qui a suscité la convoitise des royaumes voisines qui s’est traduite par une série de menaces et attaques dirigées non seulement par les Khas Malla à l’ouest et les musulmans au sud et à l’est du Népal mais aussi par les bengali qui mènent en 1349 un raid dévastateur contre le Népal. Le pays vit ensuite une période de division et conflits sporadiques entre trois royaumes Katmandou, Patan et Bhadgaon.

L’Unification du Népal

Dans la deuxième moitié du 18ème siècle, le roi du royaume de Gorkha Prithvi Narayan Shah unifie les royaumes népalais en s’emparant de Katmandou en 1768 puis de Patan et Bhadgaon en 1769 créant ainsi un état puissant capable de résister au Chinois et Anglais. Ses successeurs ont poursuivi les conquêtes et sont arrivés à annexer de nouveaux territoires. L’instabilité politique qui a suivi le règne de Prithvi Narayan a eu fin par la prise du contrôle du pays par la famille Rana en 1846 qui ont rasé et confiné le roi de son rôle de sa monarque. Par conséquent, la censure et la répression font loi sur tout le territoire népalais induisant une vague de contestations populaires dirigées par le roi Tribhuvan Bir Bikram qui a conduit à l’exclusion et l’éloignement des Rana.

Le Népal moderne

Après la chute du régime des Rana, le Népal vit une époque d’isolation et d’enfermement sur soi qui a eu fin en 1951 avec l’ouverture du Népal sur le monde extérieur. Cette époque a été marquée par l’instauration d’une monarchie constitutionnelle sous le règne du roi Mahendra. Contre toutes attentes, le Népal enregistre un échec démocratique fulgurant. Le roi Mahendra sera succédé plus tard par son fils Birendra Bir Bikram en 1972 qui gouverne alors le Népal de manière autoritaire. Par conséquent, les agitations et les tentatives d’insurrection reprennent plongeant le Népal dans une pénurie et crises socio-économiques. La grande de manifestation de 1990 appelée par le parti du Congrès contraint le roi à organiser les premières élections multipartites organisées depuis 32 ans. Le règne de Bir Birkam s’achève tragiquement le 1er Juin 2001, après le massacre de la totalité de la famille royale. Le 3 Juin, le frère du roi assassiné Gyanendra Bir Birkam accède au trône : un événement suivi par un éveil des soupçons et d’accusations entretenues par les dirigeants maoïstes. Le pays plonge de nouveau dans une guerre civile entre la guérilla maoïste et les loyalistes qui a fait plus de 13 000 victimes dans les deux camps et qui a duré jusqu’au 21 Novembre 2006, date qui correspond à la mise d’un cessez-le-feu bilatéral prévoyant la fin des conflits, la participation des rebelles maoïstes dans le gouvernement népalais mais aussi l’abolition de la monarchie.

Séjour à Kathmandu
Rechercher un vol
Un service Altavacances